4.3.11

Confession

Hier soir, alors que je m'apprêtais à aller au lit, je me suis surprise à pleurer sur son épaule.
Bien évidemment, j'ai rien laissé paraître mais, ça m'a fait réaliser que j'avais appris à aimer à nouveau.

Il y avait longtemps que je n'avais pas ressentie ce sentiment, celui de la douceur, de la chaleur et de la tendresse qui chaque seconde remplis mes pensées, ma tête et mon coeur. J'ai longtemps cru que l'amour n'était que légende urbaine et aujourd'hui je sais qu'il est possible, que le vrai grand amour existe. C'est fou à quel point mes sentiments peuvent être forts pour lui.

J'pourrai juste jamais lui dire à quel point je l'aime, à quel point lorsque je ne suis pas près de lui sa présence me manque, à quel point chaque minute son nom résonne dans ma tête. À quel point son odeur me rassure et me réconforte. À quel  point ces mots mettent une plaie sur chacune des blessures de mon coeur. À quel point sans lui ma vie n'aurait plus le même sens.


Mon amour pour la vie.





1 commentaire:

Waxime a dit…

je trouve que tu le dis assez bien

Bientôt à venir....

Un brin de repos.

Merci à Vicky pour l'idée du jeu de pendu sur ma page!!